15/01/2011

25/11/2010

rouge


Le rouge de dziki : expansions dans la concentration d’une ou des taches (…) tensions d’où se met en oeuvre une certaine « indisciplinarité » entre les espaces (…) Le rouge de dziki est un rouge nomade : un milieu, un lieu transit ou un lieu transitoire (…) un lieu-désir.

dziki missud
25 novembre 2010


23/11/2010

03/10/2010

Depuis un mois...


Depuis un mois, suite à l’installation-performance chez Augustin Faucheur Architecte, "ondes" interroge toujours les lieux par la tache et, renversement, la tache par les lieux, interdisciplinaires.

dziki missud
septembre 2010


04/09/2010

(…) laisser lentement, très lentement,...


(…) laisser lentement, très lentement, la lumière venir à la couleur, l’effleurer, l’imprégner doucement, d’une tache à l’autre, de ses lueurs, clartés, rebus, hachures, opacité, brouillard, buées (… ), imprégner, d’une tache par l’autre, l’espace de la couleur (…) la couleur dans la couleur (…) la couleur par la couleur, l’une par l’autre, jusqu’en leur point de rayonnement mutuel lorsque se détache, fébrilement, un autre espace (…)

dziki missud
4 septembre 2010

“ondes” invitation



dziki missud
4 septembre 2010




17/07/2010

taches à l’envolé, taches évanescentes


taches à l’envolé, taches évanescentes 
et une ligne.

dziki missud
17 juillet 2010